Qui profite des paradis fiscaux?

A:

On estime qu’en 2015, les Canadiens les mieux nantis et les entreprises ont envoyé pas moins de 272 milliards de dollars dans les paradis fiscaux! C’est énorme. Le pire est que ce chiffre ne cesse d’augmenter d’année en année.

Mais qui est capable d’envoyer des milliers de dollars à l’extérieur du pays?

  • Les grandes entreprises, qui peuvent se payer des comptables qui leur organisent des stratagèmes pour éviter de payer de l’impôt et gonfler leurs profits.

  • Le crime organisé, qui utilise le secret bancaire des paradis fiscaux pour blanchir l’argent de la drogue, du trafic d’armes ou encore de la prostitution.

  • Des entreprises du monde numérique,  telles que Facebook, Twitter, LinkedIn, Airbnb et plusieurs autres, qui n’offrent pas de biens réels, simplement des services. De ce fait, ces entreprises ont la liberté complète de choisir leur juridiction fiscal. La majorité de ces entreprises choisisse une résidence fiscale qui minimise leurs impôts à payer. C’est rendu la norme dans ce secteur en pleine croissance. Prenez par exemple Netflix, qui évite de payer tout impôt au Canada, faisant ainsi perdre plus de 100 millions de dollars en revenu au Canada.

Une chose est sûre: ce n’est ni vous, ni moi qui pouvons se permettre de telle manigance.

 

Alexandre Boulerice, député NPD de Rosemont-La Petite-Patrie